La Crue - Blackwater I
Titre volume  BLACKWATER N°1
Compl. Titre  L'épique saga de la famille Caskey
Auteurs   McDowell, Michael (Auteur)
Edition  Monsieur Toussaint Louverture , 2022
Collection   Louverture
Collation   256 p
Format   16 cm
ISBN   978-2-38196-045-6
Prix   8,40 eur
Langue d'édition   français
Sujets   Etats-Unis
Fantastique/Horreur
Romans ados et
Fantasy et Science-fiction
livres de poche
Litterature etrangere
Romans
Science fiction
Fantasy SF
Littérature anglo-saxonne poche
Litterature
Poches étrangers
Littérature Ado (+13ans)
poches
Romans étrangers
Poche
Romans traduits poche
AmÉrique du nord
Littérature Anglo-saxonne
Littérature poche
201 litt etrangere
Sf
Poches science fiction
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSection / LocalisationEtat
La Celle les Bordes 002130 R MCDO 1Adulte / BibliothèqueDisponible
Résumé : Pâques 1919, alors que les flots menaçant Perdido submergent cette petite ville du nord de l'Alabama, un clan de riches propriétaires terriens, les Caskey, doivent faire face aux avaries de leurs scieries, à la perte de leur bois et aux incalculables dégâts provoqués par l'implacable crue de la rivière Blackwater.

Menés par Mary-Love, la puissante matriarche aux mille tours, et par Oscar, son fils dévoué, les Caskey s'apprêtent à se relever' mais c'est sans compter l'arrivée, aussi soudaine que mystérieuse, d'une séduisante étrangère, Elinor Dammert, jeune femme au passé trouble, dont le seul dessein semble être de vouloir conquérir sa place parmi les Caskey.

Au-delà des manipulations et des rebondissements, de l'amour et de la haine, Michael McDowell (1950-1999), co-créateur des mythiques Beetlejuice et L'Étrange Noël de Monsieur Jack, et auteur d'une trentaine de livres, réussit avec Blackwater à bâtir une saga en six romans aussi addictive qu'une série Netflix, baignée d'une atmosphère unique et fascinante digne de Stephen King.

Découvrez le premier épisode de Blackwater, une saga matriarcale avec une touche de surnaturel et un soupçon d'horreur.

Au-delà des manipulations et des coups de théâtres, de l'amour et de la haine, Michael McDowell (1950-1999), docteur en littérature, collectionneur d'artefacts mortuaires, co-créateur des mythiques Beetlejuice et Étrange Noël de Monsieur Jack, et auteur d'une trentaine de romans, a réussi avec Blackwater à bâtir une série de six livres captivants à l'atmosphère unique, à la croisée de la saga familiale et du fantastique
Notes : saga serie roman fantastique roman fantastique roman historique saga familiale western histoire nature femmes ségregation Inondations science-fiction horreur famille états-unis crue littérature américaine roman américain

Commentaires

1919, Perdido en Alabama. Une crue aussi brusque qu'imprévisible, inonde entièrement la ville. Rien ne résiste à l'eau, tout y passe, même les plus belles demeures sont submergées. Les habitants se réfugient plus loin, près de l'église. Durant ce temps, quelques volontaires naviguent sur les canaux grâce à des barques à la recherche de personnes encore prises au piège. Tout est vérifié attentivement. C'est alors que deux hommes trouvent une femme coincée au premier étage de l'hôtel Osceola. Elle semble en bonne santé et serait là, seule, sans eau ni nourriture, depuis quatre jours. C'est une étrangère arrivée en ville depuis peu. Elle s'appelle Elinor Dammert. Sauvée des eaux, elle est conduite auprès des gens de la ville en attendant que la crue se retire. A ce moment là, on ne sait pas encore que cette femme va jouer un grand rôle dans le destin de la ville de Perdido, mais également au sein d'une des plus grandes familles de la région. "Blackwater" est publié pour la première fois en 1983. Cette saga est une série familiale divisée en six tomes par les éditions Monsieur Toussaint Louverture dans cette nouvelle édition aux superbes dorures. Dans "La crue", premier volet, l'auteur place le contexte. Nous sommes au lendemain de la Première Guerre mondiale au sud des Etats-Unis, à la frontière des états du Mississipi et de la Floride. Perdido est une petite bourgade bordée par les rivières Perdido et Blackwater. Trois familles bourgeoises, propriétaires de scieries, y sont installées et font vivre aisément les habitants. Parmi elles, se trouve la plus importante, la famille Caskey dirigée par une femme de poigne : Mary-Love Caskey. Mary-love règne sur le clan avec un main de maître. Mère d'Oscar et de Sister, tous deux encore célibataires, elle aime également s'occuper de Grace, la fille de son neveu qui habite la maison d'à côté. Alors que tout le monde s'attelle à faire face aux dégâts causés par la crue, à remettre en état ce qui peut être sauvé et à nettoyer la ville, la matriarche affronte un imprévu de taille. C'est l'arrivée d'Elinor, une étrangère aussi séduisante que mystérieuse. Elinor a la vingtaine. Elle est belle avec ses cheveux couleur ocre. C'est une femme au passé trouble. On ne l'a jamais vu, on ne sait pas qui elle est et dit venir occuper le poste d'enseignante, dorénavant libre. Logée dans la maison de James Caskey, le neveu de Mary-Love, Elinor ne manque pas de faire parler d'elle. Outre sa beauté, c'est une femme qui ne se mêle ni aux commérages, ni aux histoires qui circulent. Grace se prend d'affection pour elle. James lui fait totalement confiance. Oscar se rapproche de la nouvelle enseignante. Ecrit dans un style fluide et léger, ce premier tome a été lu en une journée. L'auteur a un style que j'aime beaucoup. Les pages défilent toutes seules. On a l'impression de suivre une série à la télévision. C'est entraînant et bien décrit, on s'y croirait presque. Il n'y a aucune lourdeur dans les descriptifs, c'est simple et efficace. J'ai aimé cette entrée dans la vie de Perdido et surtout dans celle de la famille Caskey. Manigances, mystères et secrets de famille sont au programme de cette excellente lecture qui frôle le coup de coeur tellement j'ai été embarquée. Les personnages sont vraiment intéressants. J'ai énormément aimé celui d'Elinor dont la personnalité m'intrigue. J'ai hâte d'en savoir plus à son sujet. (Babelio)
Vote: 
5
Average: 5 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire